Projets expérimentaux

Projet : Schräge-Musik américain

Trappe dorsale d'un prototype (A-20 ou P-70)
Trappe dorsale d'un prototype (A-20 ou P-70)
Vue de la trappe ouverte avec les six canons orientés à 45°
Vue de la trappe ouverte avec les six canons orientés à 45°

CARACTÉRISTIQUES

A20 Havoc ou P-70 Nighthawk

Il s'agit de la version chasse de nuit du A-20 Havoc 

modifiée pour être équipé de 6 armes tirant vers le haut à 45°, façon "Schräge-Musik". 

Probablement du 20 mm ? Aucune autre information concernant ce prototype probablement prévu pour la chasse de nuit.

 

PRINCIPAUX APPAREILS ÉQUIPÉS


Projet : YB-40 Bombardier d'escorte

Boeing B-17 version YB-40 surarmée
Boeing B-17 version YB-40 surarmée
Schéma d'un B-17 version YB-40 surarmée
Schéma d'un B-17 version YB-40 surarmée
Prototype d'une tourelle avec 6 mitrailleuses sur un B-17 expérimental
Prototype d'une tourelle avec 6 mitrailleuses sur un B-17 expérimental

CARACTÉRISTIQUES

 

Le YB-40 était un dérivé du B-17 équipé de mitrailleuses supplémentaires dans l’espoir que ces avions lourdement armés seraient capables d’escorter les autres bombardiers et de les protéger des chasseurs ennemis au delà, du rayon d’action des chasseurs amis.

Lockheed-Vega eut la tâche d’effectuer la conversion sur des Boeing B-17, mais seulement 20 YB-40 furent achevés, ainsi que 4 modèles d’entraînement, des TB-40.

Les changements incluaient:

- une tourelle avant commandée à distance, (qui fit partie par la suite de l’armement standard des B-17)

- deux mitrailleuse jumelées au lieu d’une dans chacune des positions de tir latérales,

- une tourelle supplémentaire à la place de la position de tir de l’opérateur radio,

- parfois des mitrailleuses supplémentaires dans le nez.

Il n’y avait pas de chargement de bombes ni de bombardier, mais un chargement supplémentaire de munitions était emporté.

Malgré la réduction de poids dû à l’absence de bombes, le surplus de poids lié au supplément d’armes et de munitions rendaient l’avion plus lourd et plus lent. Conséquence : ils étaient dépassés par les autres bombardiers une fois que ceux-ci avaient largué leurs bombes. Les « escorteurs » devenaient donc inutiles.

Cette solution fut abandonnée, non seulement à cause de son inefficacité, mais aussi par l’apparition de chasseurs à long rayon d’action, comme les P-51 Mustang qui étaient beaucoup plus aptes à remplir cette mission. 

Un seul prototype de B-24 fut modifié en « escorteur ». Son armement était similaire à celui du YB-40.

 

PRINCIPAUX APPAREILS ÉQUIPÉS

Source : http://ardennesavions45.blogspot.ch/


Projet : gunship russe

Le premier test de gunship ?

CARACTÉRISTIQUES

Tupolev a testé sur un TU-2Sh cet ancêtre du gunship en 1944. 

L'idée était de mettre au point un appareil capable de faire faire du "strafing" à grande échelle sur l'infanterie au sol. Les russes "bricolèrent" un système de fixation activable ou ils fixèrent pas moins de 88 PPsh (mitraillette d'infanterie de calibre 7.62 avec chargeur à tambour de 17 coups). Ainsi, lors du survol de la cible, les 88 armes font feu simultanément, vidant leur chargeur dans un déluge de balles. En théorie, 6160 balles en moins de 5 secondes ! Par contre, impossible de recharger en vol, donc une utilisation des plus restreintes. Le projet resta au stade d'essai.

 

PRINCIPAUX APPAREILS ÉQUIPÉS


SG 113 Förstersonde

SG 113 et son fonctionnement
SG 113 et son fonctionnement
Schéma de principe du SG 113
Schéma de principe du SG 113
Essai avec une épave de T-34
Essai avec une épave de T-34

CARACTÉRISTIQUES


Le SG 113 était monté verticalement dans les ailes d'un FW-190F (4 tubes) ou dans le fuselage d'un HS-129 (6 tubes).

Ces canons sans recul à coup unique de calibre 77 mm étaient destinés à la lutte antichar. 

L'avion volait à basse altitude à grande vitesse et le tir était déclenché par un mécanisme sensible au champ magnétique des chars.

L'obus et son tube pesait 67 kg et était à même de percer 50 mm de blindage.

 

PRINCIPAUX APPAREILS ÉQUIPÉS


SG 116 Zellendusche

Fw-190 avec ses 6 SG 116 (3 par côté)
Fw-190 avec ses 6 SG 116 (3 par côté)
Fw-190 équipé des SG 116
Fw-190 équipé des SG 116
Schéma de principe du SG 116
Schéma de principe du SG 116

CARACTÉRISTIQUES


Prévu pour la lutte contre les bombardiers, les chasseurs étaient équipés de 4 tubes disposés en losange ou de 6 tubes en rangée le long du fuselage. 

Amélioration de principe des Schräge-Musik, le chasseur passe sous les bombardiers à très haute vitesse et c'est l'ombre de ce dernier qui déclenche le tir via un capteur. 

Calibre 30 mm sur la base du Mk 103. 

(Ci-contre, le plan d'un canon et un FW-190 équipé de 6 canons dans le fuselage)

 

PRINCIPAUX APPAREILS ÉQUIPÉS


DUSENKANONE DÜKA 88

Schéma du barillet 10 coups de Düka 88
Schéma du barillet 10 coups de Düka 88
Ju-88 avec sa nacelle ventrale et l'énorme Düka 88
Ju-88 avec sa nacelle ventrale et l'énorme Düka 88

CARACTÉRISTIQUES


Prévu pour la lutte contre les navires. 

Equipé d'un barillet électrique rotatif chargé à 10 coup de 88 mm (cadence de tir : 10 coups à la minute). 

Le poids de ce canon avoisine les 1000 kg. peu d'information si ce type d'appareil à combattu.

 

PRINCIPAUX APPAREILS ÉQUIPÉS


GERÄT 104 Münschhausen

Canon monté sous un prototype de Do-17
Canon monté sous un prototype de Do-17
Vue avant du canon Gerät 104
Vue avant du canon Gerät 104

CARACTÉRISTIQUES


Le plus gros calibre jamais conçu sur un appareil volant. 

Calibre 365 mm. Poids d'un obus : 700 kg 

Ce canon sans recul est resté au stade de prototype. 

Conçu durant les années 39-40 pour la lutte anti-navires, il était prévu d'en équiper des JU-88 ou des HE-177 Greif. Des essais de tir ont eu lieu avec une structure de queue et un nez de DO-17. 

Des problèmes de déformation de structure à cause des gaz sont apparus. Il semble que les ingénieurs étaient à même de les corriger mais le projet cessa en 1941, probablement à cause de l'émergence des armes guidées comme le HS 293 et le FX 1400 Ruhrstahl (Fritz)

 

PRINCIPAUX APPAREILS ÉQUIPÉS


Fond d'écran, peinture de Terence Cuneo